Exposition

1989 / 1989

Scénographie de l'exposition "Paris et le Daguerréotype"

Culture

Scénographie de l'exposition "Paris et le Daguerréotype" au musée Carnavalet.

La mise en scène de cette exposition a été confrontée à la difficulté majeure que représentent les daguerréotypes, objets fragiles, petits dont la présentation pose des problèmes de reflets, de climatisation et d'éclairage.
Une bonne vision des daguerréotypes nécessite un éclairage approprié qui fasse disparaître l'effet miroir de la plaque et un angle de vue précis.
L'exposition s'ouvre sur une grande galerie aux parois noires. La forme des murs, la pente du sol et du plafond évoquent la convergence des faisceaux lumineux. Aux deux extrémités de la galerie, agrandis en monolithe, deux détails de daguérréotypes se répondent. Des fenêtres de différentes formes permettent au
visiteur de découvrir les daguerréotypes disposés derrière les parois de ce "mur vitrine". Quelques hublots donnent des échappées virtuelles sur le jardin soulignant l'opposition image réelle/image virtuelle.
La tonalité de l'exposition est donc volontairement sombre pour favoriser la vision des oeuvres et éliminer les réflexions et les reflets.
L'éclairage d'ambiance de la galerie est obtenue par la lueur bleutée des moniteurs vidéo encastrés dans les parois, le sol et le plafond.
Ainsi le daguerréotype marquant l'invention de la photo il y a 150 ans est symboliquement éclairé par le vecteur contemporain des images d'aujourd'hui.


Maître d'ouvrage : Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris
Architecte : AS.Architecture-Studio et D. Studio
Mission : M2
Surface : 425 m²
Concours : 1989, Lauréat
Livraison : 1989

Paris, France

Scénographie de l'exposition "Paris et le Daguerréotype"

+ infos