Stade vélodrome pour Lille 2004

1996 / 1996

Stade vélodrome pour Lille 2004

Equipements sportifs

Ensemble sportif, terrains de football, tennis, pistes d'athlétisme, salles de sports et bâtiments annexes

La superficie et la disposition du vélodrome de Roubaix permettent d'investir le lieu en créant 3 zones distinctes : la surface délimitée par l'ancienne piste de Roubaix où se situe le nouveau vélodrome, la zone publique, et la zone des locaux propres au fonctionnement.
La beauté de la géométrie spécifique de la piste incite à créer un vélodrome identifiable en tant que tel. Le projet se décompose verticalement en anneaux successifs et homothétiques, plans et courbes, du sol jusqu'à la toiture :
- La piste d'échauffement plane au niveau du sol avec les 2 rampes d'accès à la piste.
- L'anneau courbe de la piste à géométrie variable.
- Les tribunes inférieures qui entoure la piste de façon à absorber ses différences de hauteur.
- L'anneau d'accès aux tribunes du vélodrome (public, personnalités, délégations, médias, et sponsors) qui forme un nouveau plan horizontal.
- Les tribunes supérieures dont la ligne de crête courbe a un jeu de mouvement vertical opposé à celui de la piste.
- La toiture, dernier plan horizontal qui recouvre l'ensemble, opaque ou translucide selon une même géométrie en anneau.

La démontabilité représente un des enjeux essentiels dans la conception du projet, que ce soit du point de vue esthétique, constructif, ou économique. De cette démontabilité naît une esthétique qui affirme l'éphémérité du vélodrome sur le site, installé là le temps des jeux olympiques.


Maître d'ouvrage: Ville de Lille
Architecte: Architecture-Studio
BET: Ove Arup & Partners
Concours: 1996

Roubaix, France

Stade vélodrome pour Lille 2004

+ infos